Para-Karaté à l'hôpital Saint Jacques: "j’en veux plus !"



Pour commencer petite définition du Para-Karaté :

Le Para-Karaté est la pratique du Karaté de façon adaptée au handicap (physique et mental) en conservant et sans dénaturer ce qui fait du karaté une pratique martiale. Un bel outil d'intégration et de construction pour l'enfant et l'adulte. Le Para-Karaté amène donc une accessibilité à la discipline pour tous! On peut même se vanter des résultats sportifs de nos athlètes français au championnat d'Europe en 2019!



Ma rencontre avec le Para-Karaté


Ce dernier vendredi, 29 Mars, j'ai eu le plaisir de me rendre au cours de Para-Karaté dispensé à l'hôpital Saint Jacques de Nantes par Philippe Hamonic (Cadre de Santé à St Jacques et Responsable de la commission Para-Karaté des Pays de la Loire), en tant qu'observatrice et actrice à l'animation du cours. Objectif: savoir si l'animation en Para-karaté et handi sport est quelque chose avec laquelle je suis véritablement en phase.






"Une expérience qui m'a remise en question sur ma propre perception du handicap,

de moi vers les autres et de moi à moi"


Je vous avouerai, que quelques jours avant d'y aller je n'étais pas à très à l'aise: j'allais me retrouver face à face avec "Le fauteuil roulant". Un de mes avenirs possibles, mais pas obligatoire. En fait, un potentiel pour tous quand on y réfléchit bien.


Mon angoisse a été de savoir comment j'allais réagir face à cette projection et surtout face aux autres handis touchés par différentes pathologies. Car oui, on a beau connaitre le handicap via les médias ou nos proches, tant que nous n'avons pas le nez dedans, pleinement, nos réactions restent purement théoriques. Même pour moi.


Pour le gag, l'un des participants lui-même en fauteuil, a eu une inquiétude bienveillante à mon égard, à savoir, comment allais-je accueillir émotionnellement et psychologiquement cette projection d'un futur potentiel.


"Des rencontres humaines extraordinaires"


Après un rapide tour de table, nous avons démarré le cours en rappelant les spécificités de la pratique sportive pour les fauteuils et le handicap en général. Échauffement ou non, précautions à prendre, points de vigilances pratiques et techniques, comment animer et coacher un groupe de pratiquants hétérogènes, ... une partie plus qu'intéressante qui mérite que je me documente et m'informe plus amplement.


Une fois fait, démarrage de l'observation et mise en pratique de l'accompagnement. Me voici donc assise en fauteuil à parer des attaques tout en apprivoisant "la bête" pour un bon déplacement et un bon encrage. Et oui un fauteuil aussi à besoin d'encrage et de stabilité dans les positions.


Et voici mon outil d'accompagnement avec lequel j'ai du me familiariser pour cette séance en Para-Karaté.

S'en suivi mon accompagnement auprès d'un élève sur l'apprentissage d'un Kata: Heian Shodan, sur les 5 premiers mouvements et déplacements. J'ai donc pratiqué moi aussi le kata en fauteuil afin de coller parfaitement à la pratique et pour un accompagnement cohérent. Allez, je vous le dis: j'ai littéralement "kiffé" le moment !! Car avec ou sans fauteuil la discipline du karaté est identique pour tous et ce incluant les problématiques rencontrées par les pratiquants: gestion dans l'espace, gestion du tempo, de la posture technique, mémorisation, gestion du Chi (énergie), gestion du stress, ...



"Des pratiquants souvent plus durs avec eux-mêmes que les valides, tant dans la recherche de la perfection technique que dans l'explosion du mouvement."


Malgré le handicap ils ne se laissent pas le droit à l'erreur et veulent être parfait dans leur pratique, même en tant que débutant. Cette ténacité et ce dépassement de soi est une véritable source d'inspiration. Leurs objectifs sont multiples: le bien-être du corps et de l'esprit, l'esprit de groupe, l'intégration sociale, le dépassement de soi, la dépense physique, le loisir, la compétition, ... ces objectifs sont un dénominateur commun à tous les pratiquants d'un sport ou activité physique et ce quel que soit la situation.



Ce cours en Para-Karaté fut une véritable révélation pour moi. Il est venu confirmer mon souhait de m'investir et devenir instructrice en Karaté et animatrice sportive et participer ainsi à mon niveau au bien-être de la personne et agir pour le "bien commun".



Lien Twitter de nos athlètes karatékas français:

https://twitter.com/CoeurHandisport/status/1112601009904369664



"Ce site est une histoire personnelle. Nous sommes uniques, il est donc de la responsabilité de chacun de se rapprocher du corps médical pour son propre cas. Je ne suis pas médecin."

 

Anne-Sophie Van Nuvel

  • Athlète et Sépienne
  • Instagram